Dans la même rubrique

Troupe Faso Djarabi : Du tradimoderne comme son nom l’indique
1er mars 2016 à 21h25min

Témoignage d’une stagiaire Canadienne au Burkina Faso
24 novembre 2015 à 01h08min

CARACTERISTIQUES DE L’ECONOMIE BURKINABE
7 novembre 2015 à 14h06min

La moitié des lions menacés de disparition dans de nombreuses régions d’Afrique d’ici 20 ans
28 octobre 2015 à 12h48min

La Noix de kola
24 octobre 2015 à 14h10min

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11

() pub 2. ]

facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > Actualités > Musique:Wedra : Son heure aurait-elle sonné ?

Musique:Wedra : Son heure aurait-elle sonné ?

Elle débarque, comme par enchantement sur la scène musicale burkinabè au moment où la vague des femmes « coupé-décalé » battait son plein. Elle cartonne dès sa première apparition car, sa prestance scénique haranguait la foule.

Ses déhanchements et surtout son postérieur qu’elle faisait vibrer sous les narines des spectateurs, leurs donnaient des frissons délirantes. Pourtant financièrement et surtout moralement, sa carrière ne décollait pas vraiment. L’exhibitionnisme ne conditionne pas forcément le succès d’un artiste.

Grâce à son sens d’écoute, son humilité et sa patience, Miss Wedra aujourd’hui Wedra, a su recevoir et surtout encaisser les nombreuses critiques pour se refaire une nouvelle santé musicale. Elle décide donc de prendre un recul en 2010.

Réorganisation familiale (elle s’est mariée le 28 avril 2012), réorganisation artistique, changement de look et d’attitude en public, formations vocales… tels ont été les modules qu’elle a assimilé durant environ ses 3 ans de disette. Elle a refait surface, d’abord avec « Mankono », le tube qui l’aura complètement métamorphosé ! Elle est passée de l’ambiance facile (Coupé-décalé) au folklore Mandingue pour enfin se tranquilliser dans un tradimoderne made au Faso.

Depuis qu’elle a refait surface avec « Mankono » et surtout « Faso drapeau », Awa Ouédraogo dite Wedra grimpe lentement mais surement. Un peu discrète sur le plan scénique mais elle commence à être fortement médiatisé grâce à ce tube « Zunoogo » excellemment goupillé en studio.

Je prends vraiment du plaisir à écouter cette chanson qui me berce les tympans. Sa voix en ré mineure dans ce tube, me donne franchement les frissons et surtout la complicité rythmique qui existe entre la guitare basse et la kora dénote l’intérêt qu’elle a focalisé dans la recherche artistique.

Wedra, est sur une très bonne voie et mérite de recevoir cet encadrement artistique conséquent qui prendrait en compte le volet strictement professionnel. C’est-à-dire faire le distinguo entre son foyer et l’entreprise musique. Bon vent !

Jabbar !

Hervé David Honla


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires