facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > Actualités > A la une > Une girafe blanche extrêmement rare découverte en Tanzanie

Une girafe blanche extrêmement rare découverte en Tanzanie

Blanche comme neige, la petite Omo habite en Afrique, plus précisément dans le parc national en Tanzanie. La girafe, qui tient son nom d’une célèbre marque de lessive, est âgée de 15 mois et vit avec d’autres girafes qui, à ce qu’il paraît, n’ont rien contre sa particularité.

Elle a 15 mois, et elle s’appelle Omo. Et l’air de rien, cette girafe a déjà franchi un obstacle majeur : elle est toujours vivante. Près de la moitié de toutes les girafes qui naissent meurent dans leur première année, car ce sont des cibles faciles pour les lions et les hyènes. Mais Omo est en plus une rare girafe blanche, ce qui fait aussi d’elle un gibier de choix pour les braconniers. Elle a été diagnostiquée comme atteinte de leucisme, ce qui signifie que beaucoup de ses cellules de la peau ne peuvent pas produire de pigmentation, laissant une grande partie de son torse et de sa face afficher un blanc fantomatique, sans parler de sa crinière rouge, qui a fait que certains n’ont pas manqué de faire des comparaisons avec le célèbre personnage de Ziggy Stardust de feu David Bowie.

Omo, qui a été malicieusement baptisée d’après le nom d’une marque de lessive populaire -dont le slogan était naguère « Lave plus blanc que blanc »-, vit dans le parc national de Tarangire en Tanzanie, où les scientifiques disent qu’elle est seulement la deuxième girafe atteinte de leucisme qu’ils ont vue en 20 ans. Le parc abrite environ 3 000 girafes, où elles sont protégées de l’activité des braconniers, dont les défenseurs de la nature disent qu’elle est à la hausse. « Nous sommes ravis qu’elle soit toujours en vie et en bonne santé », a écrit la semaine dernière sur son blog l’Institut Nature Sauvage (WNI), après la première publication de photos d’Omo en avril 2015.

Au premier abord, elle a l’air albinos. Mais tandis que les animaux albinos ne peuvent pas produire de mélanine, un pigment unique, les animaux atteints de leucisme manquent de beaucoup plus de choses. Les yeux sont un indice rapide : les yeux des albinos sont généralement rouges, alors que les yeux de animaux atteints de leucisme conservent leur teinte normale. Bien que cette maladie touche un certain nombre d’espèces, celles qui en sont atteintes ne sont pas toujours blanches : les hippopotames leucistiques, par exemple, présentent une teinte rose tachetée.

Derek Lee, le fondateur de la WNI, craint que la coloration inhabituelle d’Omo fasse d’elle une cible du braconnage. La peau des girafes, très solide, est utilisée dans de nombreux métiers traditionnels, et le marché des souvenirs touristiques a contribué à aggraver le problème du braconnage. Le calme et la grâce de ces animaux en fait aussi des proies faciles pour les chasseurs de viande de la brousse : leurs longues jambes peuvent facilement être prises au piège, et elles ont tendance à ne pas s’enfuir immédiatement. Ce qui fait que d’un seul coup, les chasseurs adroits peuvent ramasser une énorme quantité de viande. A tel point que dans certaines régions, leur nombre a baissé de 40%. « Les girafes sont la mégafaune oubliée », a déclaré Julian Fennessy, directeur exécutif de la Giraffe Conservation Foundation. « Elles n’ont vraiment pas l’attention qu’elles méritent ».

Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires