Dans la même rubrique

Jazz à Ouaga 2014 :Résultat du concours Jazz Performance 2014, le trio gagnant
7 mai 2014 à 15h24min

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

facebook
meteo
Meteo Ouagadougou

Accueil > Actualités > A la une > Ciné expo » du FESPACO 2021 : La mémoire du cinéma africain s’y (...)

Ciné expo » du FESPACO 2021 : La mémoire du cinéma africain s’y trouve

Du 17 au 22 octobre se tient, en marge du FESPACO 2021, se tient une exposition dénommée « Ciné Expo » qui donne à voir l’évolution de la technologie à travers des Archives audiovisuelles et iconographiques du cinéma africain.

C’est sous un chapiteau érigé au siège du FESPACO que se passe l’exposition. Nous pouvons y trouver des archives audiovisuelles et iconographiques du cinéma africain. Des supports de films, des matériels de lumière, des matériels techniques de montage, de prise de son, des appareils photographiques, des matériels de prise de vue.

Par exemple, pour les matériels de prise de son, on dénombre les Nagra, les mixettes, les zooms, les perches, les micros, les micro HF. Pour ce qui des supports de films, il y a les : supports argentiques constitués essentiellement de pellicules de 8mm, de Super 8 de 16 mm, de Super 16 de 35 mm et de Super 35. Les supports analogiques qui sont entre autres, les VHS, les I8, les Umatics, les Béta, les DVcam, les Mini DV. Les supports numériques composés de HD, Full HD, 4K, 6K, 8K, etc.

Toutes ces merveilles du cinéma ont impressionné plus d’un. Le cas de la ministre en charge de la Culture burkinabè, Dr Foniyama Elise Ilboudo / Thiombiano. La ministre a, dans le cahier d’or de l’exposition écrit à ces termes : « Que de chemins parcourus par le cinéma ? A tous ces devanciers du monde du cinéma, je rends un vibrant hommage car de la pellicule au numérique, un travail formidable a été fait. Que cette médiathèque soit une référence de la mémoire du cinéma pour les générations futures (…). »

Edmond Ouédraogo, qui est venu satisfaire sa curiosité, a souligné que : « L’exposition m’a permis de voir des appareils que j’ai connu quand j’étais petit. Cependant, il y a d’autres que je n’avais jamais vu. Par exemple il y a des vieux appareils photo, les caméras sous-marins que je n’avais vues. J’ai vu également des caméras avec des bandes qui sont aujourd’hui dépassées. Vraiment c’est avec joie que je découvre ces matériels ».

Tout comme M. Ouédraogo, l’élève Ulrich Nassa venu avec ses camarades pour la visite, n’a pas manqué d’exprimer sa joie. « Je suis vraiment heureux de faire ces découvertes. Nous avons appris beaucoup de choses. Nous avons appris à quel point les choses ont évolué. », a affirmé, l’élève Ulrich Nassa qui a par la suite invité ses camarades à y faire massivement le déplacement du 17 au 22 octobre 2021.

S.G


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires