Accueil > Actualités > Tourisme burkinabè : Le Pic de Nahouri et son l’histoire

Tourisme burkinabè : Le Pic de Nahouri et son l’histoire

Le Pic de Nahouri est l’un des sites visités le mercredi 15 decembre 2021 par la de presse. Un voyage organisé par L’ONTB du 14 au 19 décembre 2021. Cela vise à non seulement à redorer l’image du tourisme mais également à la promotion du tourisme interne au Burkina Faso.

La province du Nahouri semble la plus nantie en matière de richesses touristiques dans la région du Centre- sud. En termes de potentiel touristique culturel matériel le Centre- sud est assez riche et varié.
La région Centre-Sud compte 16 communes rurales et 3 communes urbaines, 19 départements.

Culminant à 447m de haut dans le village du Nahouri, le pic de Nahouri est situé à 07km au sud de Pô, chef-lieu de la province du Nahouri, dans la région du Centre-sud.

C’est une colline granitique imposante dans son environnent et même au-delà des frontières du Burkina Faso. Le pic a un sommet écrasé du Nord au Sud, et plusieurs paliers du bas jusqu’au sommet.

A mi-chemin de l’escalade, une chaise taillée dans le granite est réservée au chef du village lors des différents sacrifices offerts à la colline.

L’histoire du Nahouri et celui du Pic, selon le guide, est celle de deux frères qui seraient descendus du ciel. Il s’agit d’un grand frère du nom de « Doudouwra » et son petit frère du nom de « Assa ». Dans leur chute du ciel, le petit frère est tombé, ayant fracturé sa jambe, son grand frère l’aurait abandonné pour trouver un espace propice pour construir et amener son frère pour qu’il s’y installe car le pic est constitué de pierre qui rend impossible la construction. Ainsi, il s’est retrouvé à « Tamoina », un village de Pô.

Après un moment passé en ces lieux, il decide de revenir remplacer son petit frère « Assa » sur le pic. Ce dernier refusa car il qualifie le départ de son grand frère comme un abandon puisqu’il n’est plus revenu pour lui rendre visite depuis son départ. Aussi, selon lui, le pic l’aurait protégé en guérissant ses blessures. Alors, il décida donc de rester auprès du pic et de lui offrir des sacrifices en guise de reconnaissance par ce que c’est le nombril de ses enceintres, d’où le nom « Nahouri ».

Selon toujours le guide, le pic en plus d’être sacré est protecteur, guérisseur et exauce les vœux. Le président, Thomas Sankara de son vivant aurait fait un tour en temoigne une trace de balle au sommet du Pic qu’il aurait laissé en s’exclamant ceci : « Ici c’est le numéro 1 ! »

Le pic de Nahouri est un lieu d’attraction et de distraction. Plusieurs activités sportives y sont menées, notamment « Altitude Nahouri », « Excursion Nahouri ». Les tarifs des visites sont fixés à 500f pour les fils et filles de la localité, et de 1000f pour les étrangers.

Pour rappel, le Nahouri est compris entre les latitudes 11°-11°35’ Nord et les longitudes 0°40’-1°39’ Ouest (carte n02) ; Pô, le chef-lieu de Province, se trouve à 150 km de Ouagadougou et à 20 km de la frontière Sud avec le Ghana. La Province couvre une superficie de 3.843 km2 .
reste.

Direction le village de Tiébélé


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos Partenaires